Principales étapes qui jalonnent notre histoire
Une expérience de plus de 3 décennies

2020

A la fin de l’année, le dernier modèle de couronne d’orientation IMO de type T-Solid, récemment développé, va être monté sur le banc de test pour gros roulements du laboratoire Fraunhofer Gesellschaft IWES. Ce test a pour objectif de mettre en évidence une meilleure résistance à la fatigue de notre dernière version T-Solid par rapport aux versions traditionnelles de roulements sur 4 points.

2019

Afin de simplifier l’organisation, IMO GmbH & Co. KG intègre IMO Antriebseinheit GmbH & Co. KG.

 

Les premiers roulements de pales d'éolienne IMO de 5 m de diamètre sont testés sur le banc d’essai de l'institut Fraunhofer Gesellschaft IWES à Hambourg. IMO est le partenaire industriel exclusif pour ce projet, qui consiste à augmenter la durée de vie des roulements de réglage du pas jusqu’à 10MW. L’objectif des tests est de permettre un dimensionnement précis des roulements de grande dimension et d’optimiser la fiabilité technique.

2018

La société IMO retrace ses 30 ans d’histoire , au cours de laquelle elle est devenue un leader mondial des systèmes d'entraînement et des couronnes d'orientation.

Les livraisons de IMO dans le domaine des énergies éoliennes  dépassent le nombre de 85 000 roulements de grand diamètre , ce qui correspond à une puissance installée de 45GW sur terre et en mer , ce qui représente à peu près 10% de la capacité mondiale d'éoliennes installées.


Les premiers kits T-Solid remplacent les couronnes d'orientation qui présentent des défaillances prématurées.

2017

Le magazine sur les énergies éoliennes international Windpower Monthly place la couronne d’orientation de pales IMO de type T-Solid 4IPC parmi les 5 premières innovations du secteur des éoliennes et la qualifie de „Characteristic enabler for the next turbine scaling and optimising steps, including for enhanced 25-30 year operating life“.

2016

« Le 30 juin 2016, l’investisseur en capitaux propres CMP CapitalManagement-Partners GmbH rentre au capital du groupe IMO en tant qu’actionnaire minoritaire. 


En septembre, IMO organise une journée de la famille avec ses  employés sur le site de l’entreprise qui rassemble plus de 1000 invités
Dans le projet de recherche HAPT (abréviation pour Highly Accelerated Pitch Bearing Test), des chercheurs de l’Institut Fraunhofer pour l’énergie éolienne et les technologies des systèmes énergétiques IWES Nord-Ouest, de l’Institut de construction de machines et de tribologie (IMKT) de l’Université Leibniz de Hanovre et du groupe IMO, créent des bases pour le développement des roulements de palles. Le ministère fédéral de l’économie et de l’énergie soutient le projet à hauteur de 10,7 millions d’euros. Les livraisons de roulements de pales d'éoliennes  IMO dépassent le nombre de 60.000 unités. En terme de produits, plus de 4000 roulements principaux de turbines à entraînement direct ont été vendus depuis la création de l’entreprise.

2015

Début des livraisons des systèmes de direction de la plus grande grue de port du monde LHM 800, réalisés  par la gamme IMO de systèmes d'entraînement de type WD-H.

 

IMO fournit les premiers roulements de rotors de type T-Solid pour une éolienne de classe 3-4 MW.

 

Trois roulements de pales IMO, d’environ 4,5 m de diamètre chacun, orientent les pales d’une installation flottante de 7 MW, qui fait partie d’un grand site d’essai éolien au large de Fukushima au Japon.

2013

Le 01.07.2013, le groupe rassemble son activité couronnes d'orientation au sein de IMO GmbH & Co. KG.

2011

Un ascenseur à bateaux d’une capacité de charge de 820 tonnes est équipé pour la première fois des nouveaux systèmes d'entraînement WD-L 0713.

 

Le 100ième brevet international est délivré à  IMO. Il s’agit de la technoligie  T-Solid, le roulement de pales pour éoliennes permet un fonctionnement plus sûr, également dans le cas de déformations importantes.

2010

Création de la filiale IMO USA Corp., basée en Caroline du Sud.

 

Ouverture d’une représentation à Beijing, en Chine.

2009

Le Premier ministre bavarois a. D. Günther Beckstein visite le groupe.

2008

« IMO célèbre le 20ième anniversaire de l’entreprise avec une grande journée de la famille qui rassemble 2300 invités à la fête. Michael Glos, ministre fédéral de l’économie et de l’énergie, répond favorablement à l’invitation du Membre du Bundesrat Stefan Müller et visite le groupe IMO. »

2007

« Transformation de la structure de l’entreprise en holding.

 

Le Premier ministre de Bavière, Edmund Stoiber, visite le groupe.

2006

IMO occupe la 107ième place parmi des dizaines de milliers d’entreprises dans le classement « Europe’s 500 » des 500 entreprises à croissance rapide en Europe.

2005

Mise en place d’un système de management environnemental selon la norme DIN EN ISO 14001:2005.

 

Les trackers solaires sont équipés de systèmes d'entraînement IMO de la série WD-L.

 

IMO se place pour la première fois parmi les « Europe’s 500 », les 500 entreprises à la croissance la plus rapide d’Europe. D’autres classements suivront en 2006 et 2007.

2003

« Changement de nom de IMO Industrie-Momentenlager Stoll & Russ GmbH en IMO Momentenlager GmbH. 

 

Le ministère bavarois de l’économie, des infrastructures, des transports et de la technologie distingue pour la première fois IMO comme une entreprise de la « Bayerns Best 50 » pour la création d’emplois. Ce prix sera encore décerné à IMO en 2005 et 2007. »

2002

Poursuite de l’expansion grâce à la construction de nouveaux batiments pour l’expédition, la production, l’assemblage et la peinture.

2001

IMO élargit les possibilités de fabrication avec la construction de l’unité de production des systèmes d'entraînement IMO (aujourd’hui l’usine II) dans le parc industriel de Gremsdorf directement en sortie de l’autoroute A3.

2000

Lancement des nouvelles gammes de systèmes d'entraînement brevetés WD-L  (version légère à vis sans fin) et SP  (entraînement par pignon)

1999

Les associés du groupe BRÜCK d’Ensheim/Sarrebruck prennent des parts du groupe  IMO qu'ils gardent jusqu’en mars 2007.

1998

Les systèmes d'entraînement IMO  participent aux préparatifs des Jeux d’été d’Athènes en 2004: ils sont installés dans une machine de forage de tunnels qui dote Athènes d'une nouvelle portion de métro

Sur le site de IMO, la construction d’un nouveau bâtiment de production incluant un atelier de peinture conduit à tripler la surface de fabrication.

La médaille d’argent est décernée à l’IENA (salon international « Idées - Inventions - Nouveautés ») pour le système d'entraînement à pignon SP-OP. Invention récompensée : l’embrayage intégré, qui protège le système d'orientation contre la surcharge et le risque de rupture de denture qui l’accompagne.

1997

IMO lance la production en série de roulements de palles pour un grand client allemand de l’énergie éolienne.

1996

IMO reçoit la médaille d’or à l’IENA pour les ensembles d'entraînement de la série WD-H (salon international « Idées - Inventions - Nouveautés »). Le crittère récompensé : La capacité de  puissance la plus élevée de tous les systèmes d'entraînement proposés dans le monde entier.

1995

IMO obtient la certification ISO 9001.

1994

Création de IMO Antriebseinheit GmbH, qui se spécialise dans le développement, la fabrication et la commercialisation des systèmes d'entraînement. Premier transporteur de charges lourdes (SPMT - Self Propelled Modular Transporter) équipé d'un système d'entraînement de type WD-H.

1993

IMO développe et fabrique le premier système d'entraînement - un système à vis sans fin de la série WD-H 0146, utilisé dans une application d'orientation de nacelle.

1990

Début de la première fabrication à Gremsdorf.

1988

Création de IMO Industrie-Momentenlager Stoll & Russ GmbH.